Communiqué de presse.

 

« Pollution lumineuse. NOU-S PERPIGNAN dit halte au gaspillage.

Depuis le 1er juillet 2018 la loi impose que les enseignes lumineuses soient éteintes entre 1h et 6h du matin sous peine d’amendes qui peuvent aller jusqu’à 7 500€. Le maire a le pouvoir de sanctionner les contrevenants.
Les entreprises ont eu six ans pour se mettre en conformité. A Perpignan, comme sur la plupart du territoire la loi n’est pas appliquée. Rappelons que ces gaspillages représentent en France chaque année l’équivalent de la consommation électrique de 370 000 foyers pour une somme proche de 200 millions d’euros.
Trop de luminosité du ciel la nuit a des conséquences graves sur les insectes pollinisateurs, les oiseaux migrateurs, la reproduction des mammifères et même la santé humaine.
Il est temps d’agir.
L’objectif de « Nou-S Perpignan » est de faire appliquer la loi, en incitant les entreprises à se mettre en conformité et en faisant pression sur M. le maire pour qu’il sanctionne les contrevenants. Pour cela nous allons très prochainement publier une liste des enseignes qui restent allumées entre 1h et 6h du matin et demander à M. le maire d’assumer ses responsabilités.
NOU-S Perpignan donne rendez-vous à TOUS le Vendredi 16 novembre 2018 à minuit parking du lycée Arago , Avenue du Lycée à Perpignan, afin de dresser la liste des enseignes qui ne respectent pas loi dans notre ville ».