Il ne se passe pas une semaine sans qu’une personnalité politique locale, un décideur économique, ne tire la sonnette d’alarme à propos de la situation financière de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (PMCA), dénonçant « un endettement important ».

Un haut-fonctionnaire, profitant du temps des vacances, nous a adressé l’analyse suivante… qui appellera certainement une réaction au sommet de l’Agglo PMCA.

Selon lui…

LA SITUATION FINANCIERE DE PMCA

« PMCA est la 9ème communauté d’agglomération la plus endettée de France avec plus de 800 euros de dettes sur la tête de chaque habitant, contre une moyenne nationale de 325 euros par habitant…

Les 8 communautés d’agglomération (CA) les plus endettées étant :

1- CA de Saint-Quentin-en-Yvelines

2- CA de Montpellier

3- CA Porte de l’Isère

4- CA d’Evry Centre Essonne

5- CA de Bayonne Anglet Biarritz

6- CA Grenoble Alpes Métropole

7- CA de Saint-Quentin

8- CA du Pays de Montauban et des Trois Rivières.

Revenons à PMCA : ce niveau d’endettement représente 125% des recettes de fonctionnement (contre une moyenne nationale de 52%), ce qui en fait la 6ème communauté d’agglomération la plus endettée sur ce critère.

PMCA possède de fait de très faibles marges de manoeuvre financière en raison de la rigidité de ses charges de fonctionnement (573 euros/ habitant), dont des charges de personnel (19,5%) qui sont de 2 points au-dessus de la moyenne…

PMCA a voté en 2011 un budget de 237,8 millions d’euros, dont 139,4 millions d’euros en fonctionnement et 98,4 millions d’euros en investissement… mais elle n’a réalisé que 175,6 millions d’euros !

En particulier, le taux de réalisation des dépenses d’investissement (hors remboursement de la dette) n’est que de 47% (42 millions d’euros réalisés sur 90 millions d’euros votés) ».

PMCA ET LA COMPETENCE « CULTURE & SPORT »

« Selon une étude de janvier 2007 de l’Assemblée des communautés de France, près de 40% des EPCI ont opté pour la compétence « Culture » et 30% ont opté pour la compétence « Sport ».

Les communautés d’agglomération de même strate de population que PMCA qui ont opté pour les compétences facultatives « Sport » et « Culture » y consacrent en moyenne 20 euros/ habitant. C’est le cas pour : CA de Metz Métropole, CA de Valenciennes Métropole, CA de l’Artois, CA de Lens – Liévin, et CA de Mulhouse Sud Alsace.

Il est à noter que PMCA assume sur son budget les charges de fonctionnement du Conservatoire national de Région (environ 5 millions d’euros/ an), ce qui équivaut à 20 euros/ habitant ».

PMCA ET L’AIDE AUX COMMUNES

« Enfin, concernant le financement des communes, il revêt deux formes :

1- L’attribution de compensation de 51,8 millions d’euros sur l’exercice 2011 (dont 31,9 millions d’euros pour Perpignan)

2/ Les fonds de concours de 6,6 millions d’euros sur l’exercice 2011 (dont 3,3 millions d’euros pour Perpignan)… ».