C’est sous le soleil du Roussillon, à Perpignan, que les Gilets jaunes de France s’étaient donnés rendez-vous, ce samedi 27 juillet, dans le cadre de leur manifestation hebdomadaire. Le rendez-vous avait été fixé à 10h devant le Palais des congrès Georges-Pompidou.

Environ 200 manifestants étaient présents. Vers 11h, un cortège auréolé d’une forêt de parapluies s’est formé pour aller « animer » le centre-ville… et c’est en passant devant la permanence du député de la 1re circonscription des P-O, Romain GRAU (La République En Marche/ LaREM),  dans le quartier de l’ex-Marché de Gros (boulevard Clemenceau…), que la manif a commencé à dégénérer et que des incidents se sont produits : jets de pierres, début d’incendie… Bref, les bureaux du parlementaire ont été littéralement mis à sac, alors même que Romain GRAU était présent sur les lieux, « réfugié selon la rédaction de France Bleu Roussillon dans une autre pièce« .

Gilets jaunes ou black-blocs ? Peu importe leurs auteurs, les faits se sont produits. Les forces de l’ordre ont réussi à interpeller… une seule personne ;  laquelle nous n’en doutons pas sera vite relâchée car elle aura démontré qu’elle passait là par hasard.