(Communiqué)

 

 

 

-« C’EST VOUS QUI PAYEZ LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DE CAROLE DELGA !

 

À quatre mois des élections régionales, les 18-26 ans vont pouvoir prendre le train gratuitement dans le périmètre régional occitanien (Perpignan-Montpellier, Perpignan-Toulouse, etc.). Comme par hasard, ces “trains jeunes” rouleront du 1er avril au 31 août… et le scrutin aura lieu les 13 et 20 juin. La ficelle est grosse, voilà une campagne électorale financée par les impôts des Catalans et des Occitans.
Bien sûr, il a fallu imaginer une version présentable de ce stratagème : officiellement, l’objectif est donc de “donner l’envie aux jeunes de prendre le train au détriment de la voiture”, dit la région Occitanie. Sa présidente, Carole Delga, affirme sans honte « plus vous utilisez les trains, moins vous polluez”… mais c’est bien elle qui pollue le fonctionnement démocratique.

(…) Mme Delga a bien appris la leçon : assujettir les individus tout en se drapant dans les habits de la générosité. Les Patriotes Catalans dénoncent le clientélisme d’une présidente biberonnée à la supercherie Mitterrand, dont les victimes ne se remettent pas. Nous ne sommes pas dupes des fausses merveilles du socialisme cynique. Est-ce mieux à droite, ou au Parti Communiste ? Certainement pas, le clientélisme a habité la mairie de Perpignan pendant soixante ans et continue de régir les attributions d’emplois dans nombre de communes du Pays Catalan (…)…

Au pays où les impôts des autres (1,5 million d’euros pour ce train du bonheur) font croire à la gratuité, nous soulignons l’habileté de Mme Delga. Bravo Madame ! Si votre but est de gagner les élections, c’est bien joué. Le but est de conserver le pouvoir, mais pour quoi faire ? Afficher une pauvreté record et une économie de pays sous-développé ? Vanter une “attractivité démographique” parfaitement inutile ? Continuer d’enfoncer le Pays Catalan dans les contre-performances ? ».