Communiqué de Louis Aliot, député européen et président du Groupe « Perpignan Ensemble » (FN/RBM) à l’Agglomération de Perpignan-Méditerranée

« Les élus FN et RBM du Groupe « Perpignan Ensemble » siègeant au Conseil d’Agglomération de Perpignan-Méditerranée resteront vigilants suite au passage en CU (Communauté Urbaine) de l’ex-PMCA, depuis le 1er janvier 2016.

En effet, de nombreuses petites communes se retrouveront affaiblies par cette nouvelle strate du millefeuille administratif voulue par le gouvernement…

Que les maires de ces petites ou moyennes communes sachent que les élus RBM auront toujours à coeur la défense de leur indépendance et de leurs intérêts, ils y seront très attentifs !

Nous serons également intraitables sur toute nouvelle augmentation d’impôts, avérée ou déguisée, ainsi que sur le renouvellement des outils de communication nécéssaires suite au passage de PMCA en C.U., mais également quant à la supposée « mutualisation » des moyens…

Nous surveillerons tout particulièrement les différents transferts de personnels entre la Communauté Urbaine et les différentes communes, à l’heure où la Cour des Comptes dénonce l’explosion des effectifs de la Fonction Publique Territoriale.

Enfin, que les habitants de la 3ème Métropole de la Grande Région soient assurés que les quatre nouveaux conseillers régionaux FN/ RBM des P.O. défendront sans relâche la place de Perpignan, face à Toulouse et Montpellier ».