Communiqué du PCF’66

« Macron divise, unissons-nous pour le progrès social ! Manifestons le 22 mars.

Hausse de la CSG, baisse des APL et casse du logement social, casse du code du travail, sélection des étudiants, baisse des budgets publics, privatisations…et, maintenant, casse programmée de la SNCF et du statut de cheminot. La politique de Macron, entièrement au service des privilégiés de la fortune, non seulement met à mal les grandes conquêtes sociales et s’oppose aux valeurs de la République, mais également empêche un avenir de progrès pour toutes et tous.

Face au danger que représentent ces orientations, la lutte et le rassemblement s’imposent. Après le succès de la mobilisation des retraités et des personnels des EHPAD le 15 mars, les grèves et manifestations du 22 doivent être un temps fort pour le développement des luttes sociales.

Les communistes des Pyrénées-Orientales seront dans les manifestations et appellent les citoyen-es progressistes à y participer massivement ».