A Perpignan, les services de l’Etat sont dispersés sur une quinzaine de sites à travers la ville ! De plus, selon un rapport très officiel : le parc immobilier est vieillissant et coûteux, avec des situations juridiques différentes (locations, mise à disposition, propriétaires).

Selon plusieurs audits réalisés jusqu’ici, le regroupement de tous les services dans une « Maison de l’Etat » permettrait de développer une culture de travail commune et une synergie entre les différentes structures.

A ce jour : « Le Centre du Monde est la seule option envisageable connue après un inventaire sérieux de toutes les potentialités. Ainsi, des solutions alternatives ont été imaginées mais s’avèrent peu réalistes ».

En effet, la construction nouvelle, cette solution envisagée un temps n’a pas été retenue en raison de son coût élevé estimé à 54 millions d’euros et de la difficulté de trouver un terrain relativement proche du centre ville bien desservi par les transports en commun. Les terrains pressentis ne sont plus disponibles ou sont trop éloignés et mal desservis par les transports collectifs.

Dans les constructions existantes, il n’y a pas, sur Perpignan, la disponibilité d’un immeuble d’environ 10 000 m2, apte à accueillir 500 agents !

A ce jour, aucune décision n’a donc été prise. Pourtant, le préfet souhaite maintenant que les travaux préparatoires aboutissent, « afin d’avoir tous les éléments pour rendre une décision avant la fin de l’année 2012 et en concertation avec les agents (…) », apprend-on dans une note.

D’ores et déjà, à travers différents groupes de travail, les réflexions sont engagées et/ ou poursuivies sur le fonctionnement des services de l’Etat en cas de regroupement : organisation de l’accueil, informatique, courrier, sécurité et sûreté des agents et du public, archives (étude très avancée pour la mise en place d’une gestion électronique des données), restauration (création d’espaces sociaux de restauration et contact avec les restaurateurs pour établir des conventions), parking (300 places en sous-sol dont environ 220 sont réservées pour le personnel…).