Communiqué de presse.

 

 

« NOU-S PERPIGNAN se mobilise pour défendre la biodiversité

 

Dans le dernier numéro du Journal de Perpignan, Jean-Marc PUJOL vante sa politique de protection de la biodiversité. Un peu comme Emmanuel MACRON, sortant sur le perron de l’Elysée après le rapport de l’ONU qui nous informe qu’un million d’espèces sont aujourd’hui menacées, pour nous dire que l’extinction du vivant c’est très grave, mais qui laisse bétonner les champs d’Ile de France pour construire des méga-supermarchés, promeut les contournements autoroutiers et assouplit la loi littoral.
Devant l’urgence écologique, NOU-S PERPIGNAN demande un peu de sérieux et de volonté. Depuis novembre dernier nous avons alerté la municipalité de Perpignan sur la nécessité de réduire la pollution lumineuse. Et Jean-Marc Pujol nous a expliqué qu’il était difficile et fatiguant de vérifier que les enseignes commerciales soient éteintes la nuit. Or la pollution lumineuse a un effet nocif sur la biodiversité. Elle coûte cher à notre communauté. Elle pourrait être réduite immédiatement et sans préjudice pour les Perpignanais.
Si Jean-Marc Pujol se préoccupe vraiment d’écologie, qu’il commence par protéger notre environnement. Qu’il fasse appliquer la loi sur la pollution lumineuse, et qu’il arrête l’urbanisation de ce qui reste de la ceinture verte de Perpignan. NOU-S PERPIGNAN lui rappellera ses obligations lors du prochain conseil municipal ».