Une élue de la Majorité municipale UMP de la Ville de Perpignan a demandé à son brillant neveu qui siégera désormais « à ses côtés » – mais dans les rangs de l’Opposition FN – de ne plus l’appeler « Tatie » dans l’hémicycle…

On ne sait pas si l’avertissement s’appliquera également en dehors de l’arène politique locale, ou s’il concerne uniquement la Vie municipale ?

Un indice : il ne s’agit pas de Tatie Danielle.
À suivre.