Dans une interview parue hier dans le journal Le Figaro*, Christian Jacob, le président de LR (parti Les Républicains), dit sa vérité concernant notamment les dernières élections municipales sur Perpignan**, et le moins qu’on puisse écrire est que le Premier ministre Jean Castex, conseiller départemental des P-O et qui était à l’époque maire de Prades-en-Conflent, a dû sentir ses oreilles siffler…

A la question « Ex LR, Jean Castex vous accuse de ne pas avoir soutenu aux municipales le maire de Perpignan face au RN, que lui répondez-vous ? »

-Christian Jacob : « Je n’ai jamais eu l’honneur de rencontrer M. Castex dans une réunion publique ou à des meetings de soutien à Jean-Marc Pujol dans lesquels je suis intervenu. Nicolas Sarkozy et François Baroin l’ont également soutenu très clairement. Quand à M. Castex qui renvoie sa carte LR, quelques jours avant d’être nommé à Matignon, cela en dit long sur la solidité de ses convictions »***.

 

*Paru en page 4 du Figaro daté du Vendredi 28 août 2020.

**Jean-Marc Pujol (LR), maire sortant, a été battu par le député RN Louis Aliot.

***Dans les P-O c’est un secret de polichinelle, Jean Castex n’a jamais apprécié Jean-Marc Pujol, tout en étant membres du même parti politique, Les Républicains (LR). Pendant la dernière campagne des municipales, Jean Castex était plus proche des ennemis que des amis du maire de Perpignan.