(Suite à la tribune : https://www.ouillade.eu/politique/perpignan-municipales-2nd-tour-dans-la-foulee-de-son-interview-ce-matin-sur-france-bleu-roussillon-jean-marc-pujol-apporte-des-precisions/212251 )

« Rappelons à Jean-Marc Pujol qu’il a, pendant six ans de mandat, refusé que soient retransmises en direct les séances du Conseil municipal, comme cela se pratique dans les nombreuses collectivités qui appliquent la transparence démocratique.

Précisons également que l’opposition (45% des électeurs en 2014), n’a disposé comme moyen de communication municipal officiel que de trois lignes dans le magazine publié par la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (Terra Nostra) et d’à peine quinze dans celui de la ville…

Ce manque de transparence démocratique de l’exécutif et du maire-président sortant est d’ailleurs souligné dans le rapport sur la Métropole de Perpignan, de la Chambre Régionale des Comptes (en page 13) qui pointe, je cite : « des absences d’informations pourtant obligatoires qui ont une incidence sur la pleine information des élus et de l’assemblée délibérante ».

On se passera donc des leçons du maire sortant, en matière de démocratie et sur le travail des élus d’opposition ».

Xavier Baudry
Conseiller municipal et Communautaire de Perpignan
Conseiller régional d’Occitanie/ Pyrénées Méditerranée