Christine Gavalda-Moulenat, adjointe au maire de Perpignan, présidente de la fédération LR’66, communique :

 

« Louis Aliot est prêt à tout pour gagner … même à enterrer Perpignan !

Dans tous les médias locaux et nationaux, Louis Aliot, le candidat FN à la mairie, dénigre et salit Perpignan. Il feint d’ignorer que, dans cette ville aux atouts incomparables, des personnes travaillent durement, investissent et vivent. Il s’en moque ! Il n’a jamais le moindre mot pour ces perpignanais et il est évident qu’il n’aime pas cette ville pour en parler ainsi. Mais, ce que veut Louis Aliot, c’est être maire à tout prix !
En mettant en lumière le moindre petit fait divers, en diffusant des fakes news, Louis Aliot détruit volontairement l’engagement des perpignanais et réduit l’attrait pour notre ville. Il se sert de son mandat de député national et de sa visibilité pour tuer Perpignan ! Au lendemain d’une crise d’une violence inouïe, plutôt que de tout mettre en œuvre pour permettre à l’activité économique de redémarrer, Louis Aliot, en donnant systématiquement une mauvaise image de notre ville, joue coupablement le fossoyeur de Perpignan ! Il y fait sciemment baisser le coût de l’immobilier, il dissuade les touristes d’y venir, il empêche les commerçants et les entrepreneurs d’envisager l’avenir avec optimisme. Il pense que de là viendra son salut ! Et nous comprenons pourquoi Jean-Marie Le Pen vient de lui apporter un soutien appuyé … Le candidat FN utilise les vieilles méthodes de l’extrême droite …
Les commerçants, les artisans, les investisseurs, les entrepreneurs, les travailleurs, les professionnels libéraux, les agriculteurs, les fonctionnaires et les habitants de Perpignan ne peuvent souffrir plus longtemps des déclarations mortifères du candidat FN !

Monsieur Aliot, la fin ne saurait justifier tous les moyens ! Vous serez comptable du chômage provoqué par la campagne de dénigrement de Perpignan que vous menez dans tous les médias de France ! ».