Message délivré ce matin par la candidate Clotilde Ripoull à ses colistiers…

 

« Chers amis,

Ce matin, A. Langevine a annoncé via la presse sa décision de se retirer et appelé à un barrage Républicain.

Vous le savez depuis le début, mon choix n’était pas celui là. Faute d’une 3ème voie, cette situation conduira à l’élection du candidat du RN.
C’est pourquoi, jusqu’au dernier moment, j’ai fait tout mon possible pour que cette voie existe et que les Démocrates de Perpignan écartent un duel stérile et dangereux.

Maintenant, la situation est tristement claire : d’un côté une liste de droite extrême qui, par ses ambiguïtés permanentes, a nourri la montée du RN. Ses ambiguïtés se sont retournées contre M. Pujol et sont visibles de tous : un de ses conseillers municipaux est dans la liste Aliot, une de ses conseillères municipales passée à la liste LREM appelle aujourd’hui à voter Aliot…
De l’autre côté, une liste d’extrême-droite qui dissimule ses idées radicales et son étiquette. Elle divisera les Perpignanais.

Entre la droite extrême et l’extrême-droite droite, il n’y a malheureusement aucun choix possible. Je ne donnerai aucune consigne de vote, nos voix ne m’appartenant pas.

Je souhaite que nous puissions avoir le plaisir de finir cette campagne en nous retrouvant tous autour d’un buffet. Dès que ce sera possible, nous organiserons cela.

Prenez soin de vous ! Merci du fond du cœur pour votre aide, votre enthousiasme durant cette belle campagne que nous avons menée.

N’ayez aucun regret, nous avons fait le maximum. Roosevelt disait «Il y a quelque chose de pire dans la vie que de n’avoir pas réussi, c’est de n’avoir pas essayé ! »

Amitiés ».
Clotilde