Communiqué

 

« André Bonet aurait-il la mémoire qui flanche ?
Thierry Rolando, président national du Cercle algérianiste et Suzy Simon-Nicaise, vice-présidente nationale démentent ses allégations mensongères

 

Nous sommes rassurés, la mémoire d’André Bonet n’est pas complètement altérée. Il se souvient de notre invitation à déjeuner l’été 2019 à Port-Vendres qu’il qualifie de fort sympathique. Comme quoi, un bon repas bien arrosé laisse des traces. Mais confondre Zemmour et Mathieu Bock-Coté relève soit d’un problème médical soit de la volonté de nuire.
Alors oui, Mathieu Bock-Côté a été programmé en octobre 2019 dans le cadre du 42e congrès national algérianiste et cela grâce au carnet d’adresse d’André Bonet. Ce chroniqueur du Figaro empêché au dernier moment, n’est finalement pas venu à Perpignan. Sans doute, André Bonet s’en est-il souvenu puisqu’il nous fit la proposition de le convier à nouveau dans le cadre d’une co-organisation CML*/Cercle algérianiste à l’automne 2020. Proposition sans doute tombée à l’eau en même temps que l’annonce de sa démission du CML et sa présence sur la liste de Louis Aliot.
Mais quand André Bonet affirme que Zemmour participerait ou aurait participé à des manifestations organisées par le Cercle algérianiste à Perpignan ou ailleurs, il ment à dessein. Et là ce n’est plus un problème de mémoire défaillante mais la volonté affirmée de nuire, de discréditer. Zemmour n’a jamais participé de près ou de loin à une quelconque manifestation algérianiste. André Bonet qui lui-même n’a jamais mis les pieds dans une de nos manifestations, pas même au Forum algérianiste du livre qui réunissait en octobre dernier plus de 70 auteurs, est un fabulateur.
A travers ces allégations mensongères André Bonet montrerait-il qui il est véritablement ? ».

 

Suzy Simon-Nicaise

 

*CML = Centre Méditerranéen de Littérature.