Communiqué de presse (Perpignan, le 29 novembre 2019).

 

«Refaire de Perpignan une ville où il fait bon vivre»

 

« La réunion de l’atelier « Proximité », le jeudi 28 novembre en soirée (hier) à la salle polyvalente du quartier Saint-Assiscle, a réuni de nombreux responsables associatifs. La proximité », inscrite dans l’ADN de notre engagement « Pour Perpignan », est présente dans chaque aspect de notre projet. Pour replacer les Perpignanais au cœur de l’action municipale et refaire de Perpignan une ville où il fait bon vivre, il faut rapprocher la mairie de tous les citoyens. Perpignan mérite un maire et une équipe accessibles, qui vivent sur le terrain

 

Un impératif a découlé de cette réunion : notre ville doit se construire avec et pour les Perpignanais, grâce à l’écoute et la concertation, qui seront une méthode de décision. La coopération entre services de la mairie et de l’agglomération Perpignan Méditerranée doit être clarifiée. Dès les premiers jours de notre mandat, le service public sera rendu plus accessible par la réouverture des Annexes mairies, la création de « Guichets uniques » prenant en charge tous les problèmes du quotidien, et un numéro « Allô Perpignan » efficace 24h/24 .

Lors de cette rencontre animée par Françoise Asparre, Isabelle de Noëll-Marchesan et Anne-Marie Cubris, des échanges constructifs ont permis à chacun d’apporter son témoignage et sa pierre à l’édifice du « bon vivre » pour notre ville. Beaucoup de sujets touchant notre quotidien ont été abordés pour remettre de la vie dans la ville et que l’espace public redevienne ce lieu agréable et accueillant où existent la société et les solidarités : des places et des jardins publics plus verdoyants et plus animés, des rues propres, des marchés de quartier redynamisés, le développement du sport et de la culture pour tous et par tous, dans chaque quartier.

Comme nous l’avons fait pour la Sécurité, la Gouvernance et les Mobilités, nos 32 engagements du « Bon vivre ensemble » seront dévoilés prochainement. Ce volet d’idées inclut un « Plan façades » ambitieux pour embellir notre ville, un miroir d’eau rendant la Place de Catalogne attractive, la redynamisation des Conseils de quartiers, le rétablissement du Forum des associations, un « Plan trottoirs » adapté aux passants, aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite. Nous programmons l’installation de WC publics dans la ville et notamment près des aires de jeux pour enfants, le retour d’un kiosque à musique au square Bir Hakeim et l’instauration de véritables budgets participatifs, comme dans de nombreuses villes, sur le principe « Vous décidez, nous réalisons ».

Remettre les Perpignanais au cœur de l’action municipale, c’est retrouver une ville où il fait bon vivre ».

________________________________________________________________________________