Communiqué de presse – 14 novembre 2019.

 

 

« PER PERPINYÀ : LE VOTE CATALAN, C’EST ROMAIN GRAU

En février 2019, j’avais rencontré Romain Grau afin de lui soumettre la pétition de Oui au Pays Catalan pour le changement du nom de notre département. Il avait alors été un des premiers élus à prendre publiquement position, comme en témoignent ces déclarations dans le journal L’indépendant: « Pays catalan est porteur de sens, d’identité et de fierté pour les habitants de ce département, pour notre économie et pour la ville capitale Perpignan (…). Dans un contexte de concurrence universelle entre les territoires, l’image est déterminante… »

 

J’ai donc appris à connaître ce fils d’agriculteurs originaire des Aspres, nous avons débattu sur nos différences, sur le potentiel non exploité de la ville de Perpignan, échangeant en roussillonnais sur notre passion commune: le Pays Catalan. Nous décidons donc de faire cause commune au-delà de nos étiquettes politiques différentes pour Perpignan.
La mobilisation de Romain GRAU pour sauver le Capes de catalan en septembre dernier et sa position franche pour que les Catalans du sud puissent voter sur leur avenir sont la preuve que notre collaboration est forte de sens.
Nous aurons beaucoup à faire pour la renaissance de la capitale catalane : bilinguisme généralisé dans les écoles de la ville, focalisation sur l’attractivité de la ville, échange transfrontalier, rénovation urbaine, tels seront les premiers dossiers à traiter.
La présence de notre mouvement politique Oui au Pays Catalan ne sera pas cantonnée à la catalanité mais sera transversale, nos militants apporteront toutes leurs expertises au service des Perpignanaises et Perpignanais.
Cette présence dans la future majorité municipale et dans l’Agglomération nous permettra de peser sur les futurs choix institutionnels pour l’avenir de tout le territoire. Car la participation active de notre force politique sera déterminante, je n’en doute pas, dans les débats pour promouvoir la création d’une Collectivité Pays Catalan.
Et enfin, je tiens à rappeler que certains de ceux qui solliciteront votre vote, et en particulier la collaboratrice Verte de Mme DELGA, ont trahi les engagements pris devant les électeurs catalans lors des dernières Régionales : ils ont effacé le nom de Pays Catalan en échange d’une vice-présidence ou d’autres avantages !*
C’est pourquoi j’affirme qu’il n’y a qu’un seul vote catalan possible, celui de Oui au Pays Catalan, pour Perpignan avec Romain GRAU !

Jordi VERA

 

*NDLR. Dire cela comme ça, c’est faux. Ce sont les milieux économiques et touristiques – et pour partie le vote des habitants des P-O – qui ont fait le choix de nommer la nouvelle grande Région : « Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée », plutôt que de « Occitanie/ Pays Catalan » !