Communiqué de presse.

 

« Pour une ville plus sûre. Une nouvelle fois, au cours de la semaine qui vient de s’écouler, des coups de feu ont été tirés dans les rues de Perpignan

 

Ces faits répétés démontrent que la sécurité des Perpignanaises et des Perpignanais, de nos enfants, de nos aînés, des citoyens, n’est pas assurée convenablement. Ces évènements prouvent le mal être dans notre ville, une ville qui a pourtant la plus forte proportion de policiers municipaux par habitant.
C’est que la réponse à apporter à cette insécurité n’est pas que dans le nombre de Policiers municipaux. Il nous faut changer de méthodes pour faire à nouveau de la police municipale un outil fort et efficace en faveur de la tranquillité des Perpignanaises et des Perpignanais.
Mon équipe et moi-même avons annoncé plusieurs pistes pour répondre à ce défi. J’en citerai 5 :
1 – Créer deux équipes de Police municipale de nuit afin d’assurer une présence 24h/24.
2 – présence sur le terrain de patrouilles de la Police municipale à pieds, création d’une patrouille spécifique dans les transports en commun.
3 – Implanter un poste de Police municipale dans chaque secteur de la ville.
4 – Faire des établissements scolaires et de leur environnement des territoires 0 délinquance.
5 – Renforcer la force d’intervention rapide afin d’assurer prioritairement la protection des victimes.
Pour obtenir des résultats plus probants là où d’autres villes ont su réussir il nous faut changer de méthode. Il s’agit d’organiser la sécurité en faisant en sorte que la police municipale remplisse son rôle premier de proximité, de police de contact, sans empiéter sur les missions de la brigade anti-criminalité ».

 

Romain GRAU (La République En Marche/ LaREM), député de la 1re circonscription des P-O, conseiller départemental.