Communiqué de presse.

 

« À Perpignan comme ailleurs en France dans ce que Jean Leonetti appelait cet été les villes « à conflit » où aucun candidat Les Républicains n’est encore investi, le parti va devoir faire le choix entre :

– Soit des candidats ayant prôné la « Macron compatibilité » et même la double investiture LR/LREM (souvent des maires sortants liés à la « France audacieuse » de Christian Estrosi et/ou « Libres! » de Valérie Pécresse) ;

– Soit des candidats ayant défendu une ligne politique claire pour notre parti sans alliance contre-nature.

Voici le courrier envoyé pour confirmer ma demande d’investiture… »

Olivier AMIEL

 

_________________________________________________________________

Monsieur le Président de la Commission Nationale d’Investiture,
Cher compagnon,

J’ai annoncé le 18 avril mon souhait d’être candidat aux élections municipales de Perpignan en 2020.

Ma candidature a conduit immédiatement au retrait de mes délégations d’adjoint par le maire de Perpignan. Cela a étonné beaucoup de militants qu’un maire à nouveau membre des LR depuis seulement quelques mois puisse retirer les délégations pour des raisons politiques à un élu et trésorier départemental de notre formation… C’est d’autant plus étonnant voire choquant qu’au même moment des élus s’étant présentés contre nos candidats LR aux élections sénatoriales ont été promus à des postes d’adjoints ou à des vice-Présidences de l’agglomération.

Je confirme d’autant plus ma demande d’avoir l’investiture de notre parti que je défends une ligne politique claire sans alliance contre-nature avec La République En Marche (LREM) ou l’extrême droite du Rassemblement National (RN).

C’est d’ailleurs pour défendre une ligne claire du parti qu’en 2017 j’ai fait le tour de nos collègues LR au conseil municipal pour un soutien à nos candidats aux élections législatives contrairement à certains qui laissaient un flou s’installer vis-à-vis des candidats En Marche qui siégeaient avec nous… notamment le 1er adjoint passé LREM qui se présentait contre Daniel Mach et sa suppléante Christine Moulenat devenue depuis notre Présidente départementale.

Restant à l’entière disposition des membres de la Commission dans le cadre de ma demande d’investiture, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes respectueuses salutations.

Olivier AMIEL
Trésorier LR’66
Conseiller municipal de Perpignan