Communiqué de presse.

 

« Propositions concrètes pour aider les personnes sans-abri à retrouver un peu de dignité à Perpignan

Le drame d’un sans-abri en fauteuil roulant retrouvé mort lundi à Perpignan vient rappeler la dureté vécue par ces hommes et ces femmes dans la rue.

Ils ne sont pas forcément des sujets atteints par des addictions (alcool, drogues… ) mais sans attache, souvent dans la honte, ils campent dans nos villes, sur des trottoirs ou dans leurs véhicules.

Avec mon équipe de campagne nous affirmons que les personnes sans-abri doivent et peuvent retrouver un peu de dignité.

Les associations font un travail formidable pour aider et accompagner les sans-abri.

Mais la collectivité, la cité, lieu d’échanges et de rencontres, lieu de vie et d’entraide, doit également jouer un rôle fort.

Pour ces raisons, nous proposons de mettre en place, à Perpignan :

1. Des douches et équipements sanitaires sécurisés gratuits, avec fourniture de matériel de toilette. Ces établissements seront ouverts de 6h à 22h et surveillés.

2. Des cabines équipées de casiers fermés gratuits, permettant de déposer habits, couvertures et autres effets. Équipées de serrures sécurisées à jetons, ces casiers seront accessibles 24h/24.

3. De lieux permettant aux sans-abri de nourrir gratuitement leurs chiens et de rencontrer un vétérinaire.

Nous sommes conscients que ces mesures, à elles seules, ne permettront pas de traiter le problème.

Aux côtés des associations qui sont expertes dans l’accompagnement des sans-abri, elles viendront apporter plus de facilités à ceux et celles que la vie a blessé ».

 

Olivier AMIEL, conseiller municipal et communautaire de la Ville de Perpignan