« Madame RIPOULL est comme les personnes jalouses, arrogante et sans talent. Elle essaie de faire parler d’elle en critiquant les autres après plusieurs tentatives d’aller à la soupe… La dernière en date, en 2014, où elle avait négocié un accord au second tour avec le socialiste Jacques CRESTA. Il faut dire qu’elle s’était déjà compromise avec les Jean CODOGNES, Agnès LANGEVINE, Jordi VERA et consorts depuis longtemps… (voir photo ci-dessous).

Son ego surdimensionné l’empêche de réfléchir, pensant obsessionnellement à un mandat local tous les matins devant son beau miroir.

Cette ex UDF, ex Modem, ex CDC, que d’aucuns surnomment «madame moi je » y ajoute désormais un esprit étroit corseté dans une posture de cour d’école.

Dans mes mandats d’Opposition, toujours contre ses amis politiques au pouvoir, j’ai effectivement eu la prétention d’avoir défendu une vision nationale et régionale de l’aménagement du territoire de notre grand Sud.

La LGV* a toujours fait partie de mes préoccupations pour désenclaver le grand sud-ouest sur deux axes majeurs dont l’un particulièrement important pour Perpignan : Montpellier/Perpignan et Bordeaux/Narbonne.

Et sur ce sujet je n’arrêterai jamais de dénoncer notre isolement et l’échec de ses amis ».

 

Louis ALIOT, député des P-O

 

*Ligne à Grande Vitesse