Communiqué de presse.

 

« Invité de France Bleu Roussillon ce mardi matin le député Romain « Pinocchio » GRAU (La République En Marche/ LaREM) ose dire que je n’ai rien fait en tant qu’élu au renouvellement urbain dans le quartier Saint-Jacques de Perpignan ?

 

C’est 100 millions € d’investissements publics qui ont été débloqués dans le cadre du NPNRU quand j’étais adjoint au maire afin de répondre à l’urgence humaine et urbaine d’un des quartiers les plus pauvres de France !

Il ment également quand il affirme qu’il n’est en rien responsable des troubles à l’ordre public dans le quartier de Saint-Jacques : pourtant un enregistrement sonore repris par Mediapart prouve son implication dans les manifestations et les blocages de 2018 « pour faire peur et pression sur le Préfet » : https://www.youtube.com/watch?v=O2k1SYoM8Mo

C’est également ses soutiens qui ont tenté violemment d’empêcher la conférence de presse avec mon équipe sur la place du Puig, le 14 novembre dernier.

Le meneur de ces incidents avait également bénéficié d’un emploi de complaisance par l’Office HLM de Perpignan Méditerranée Métropole (…)…

Face à tous ceux qui souhaitent que rien ne change dans Saint-Jacques en continuant une clientélisme abject, avec mon équipe nous souhaitons au contraire répondre à l’urgence avec des logements sûrs pour les habitants, des trafiquants de drogue et des marchands de sommeil chassés du quartier, et des enfants scolarisés ».

 

Olivier AMIEL