« Certaines personnes tentent un début de polémique au sujet de mes propos concernant les marchés publics.

Utilisant le conditionnel (pour éviter une condamnation en diffamation) ils commentent des propos qui auraient été les miens le 3 septembre, alors qu’ils n’étaient pas présents à la conférence de presse, en les caricaturant et en les sortant de leur contexte.

Qu’ai-je vraiment dit ? Seulement une évidence, dans le cadre d’un de mes axes de campagne : «la probité», je me suis engagé à faire toujours mieux en termes de transparence dans l’attribution des marchés publics tout en facilitant, dans la légalité, leur accès aux entreprises locales.

Je tiens ces propos depuis mon lancement de campagne en… avril dernier !

Il n’y a pas la moindre critique de l’administration qui a toute ma confiance, mais seulement le
souhait d’agissements politiques toujours plus transparents.

La polémique est un bel écran de fumée pour masquer l’absence de propositions de la part de nos adversaires.

Avec mon équipe nous préférons rester dans l’action et sur le terrain des idées ».

Olivier AMIEL.