Communiqué de presse.

 
« Perpignan La Républicaine

 

J’ai publié hier soir sur les réseaux sociaux des archives du journal Le Monde et de l’INA avec le discours prononcé le 15 février 1959 par le Général de Gaulle à Perpignan sur la place de la Loge qui explique que « La relève par les jeunes est prête » que « l’avenir nous appartient » et « qu’en restant solidaires nous sommes invulnérables »

 

 

Sans le faire exprès c’est par un discours intitulé « L’heure de la relève » que j’ai annoncé avec mon équipe de campagne le 16 avril 2019 notre candidature à l’élection municipale de Perpignan.

Soixante ans après, je suis fier de représenter cet héritage militant et familial du gaullisme social.

C’est ce qui donne un sens particulier au nom de la liste que j’ai l’honneur de mener et qui figure sur l’affiche officielle : « Perpignan la républicaine ».

En choisissant ce nom de liste j’entends déjà les critiques de ceux qui pensent pouvoir confisquer l’adjectif de « républicain ».

Mais la République est au-dessus des partis et comme je l’ai déjà expliqué le 16 avril, Perpignan ne doit pas forcément rester aux Républicains mais elle doit rester républicaine dans ses valeurs.

Ces valeurs sont trop souvent bafouées dans notre ville.

Je veux porter le retour de l’autorité républicaine en matière de sécurité, du mérite et de l’intégrité politique. Cela passe par ce renouvellement des idées, des personnes et des pratiques que nous défendons avec mon équipe.

Nous avons été les premiers sur le terrain des idées en proposant des solutions concrètes en matière de finances, de végétalisation, de sécurité, d’emploi, d’agriculture, de transport, de stationnement, de solidarité… et nous allons continuer à présenter nos thèmes de campagne pendant les prochaines semaines avec le handicap le 9 janvier, la culture le 13 janvier, puis le transfrontalier, l’école, le tourisme, la propreté…

Je donne également déjà rendez-vous le vendredi 13 mars avec un dispositif exceptionnel pour 18 heures de direct, de 6h à minuit, afin de suivre notre dernier jour de campagne du premier tour et répondre aux questions des électeurs et présenter notre projet jusqu’à la dernière minute.

La relève est prête ! ».

Olivier AMIEL