Communiqué de presse.

 

 

« La France Insoumise acte le refus de dialogue de la liste d’Agnès LANGEVINE (EE-LV, PS…)

 

Le 7 janvier dernier s’est déroulée la soirée d’inauguration du local de campagne de « L’Alternative ! Perpignan écologique et solidaire » qui est la liste citoyenne soutenue par La France Insoumise, le Parti Communiste, Génération-S, le Nouveau Parti Anticapitaliste et l’Esquerra Republicana de Catalunya (l’ERCn). Suite au succès de la soirée et à la réaffirmation par toutes les forces politiques précitées de leur totale implication dans la dynamique, La France Insoumise a acté le refus de tout dialogue de la part de la liste LANGEVINE.
Pour rappel, dès notre nomination à la suite de deux assemblées populaires, nous – Chefs de file de la France Insoumise pour les élections municipales à Perpignan – avions sollicité Agnès LANGEVINE le 18 octobre afin d’organiser un rendez-vous. Sans retour de sa part, nous lui avions à nouveau proposé le 21 octobre d’organiser une entrevue pour échanger sur nos visions respectives de la campagne qui s’annonçait. Nous n’avons jamais reçu la moindre réponse.
Europe Ecologie / Les Verts (EE-LV) refuse tout dialogue avec La France Insoumise ainsi qu’avec les différentes composantes de L’Alternative !. Nous en accusons réception. Nous nous présentons sur la ligne de départ en tant qu’unique liste citoyenne, sans leaders autoproclamés ; nous nous présentons également en tant qu’unique liste de gauche, loin des cartels, des accords d’appareil, des politiques de capitalisme vert et d’austérité de la région menée par un trio DELGA / LANGEVINE / ONESTA qui n’a de cesse de censurer les élus Insoumis.
Fidèle à sa stratégie qui a présidé à a création en 2016, La France Insoumise contribuera et continuera, dans le cadre de la liste « L’Alternative ! Perpignan écologique et solidaire », à favoriser les dynamiques citoyennes et à fédérer le peuple autour d’un projet de transformation radicale des conditions de vie à Perpignan ».

 


Mickael Idrac et Carole Gohier
Chefs de file de la France Insoumise pour les élections municipales à Perpignan