L’ex-président de l’Université Perpignan Via Domitia (l’UPVD), Fabrice LORENTE, jetterait l’éponge ! Sollicité depuis des semaines – notamment par le maire sortant de Perpignan, Jean-Marc PUJOL (LR/ Les Républicains) – pour se présenter sur une liste aux prochaines élections municipales à Perpignan, en mars 2020, Fabrice LORENTE aurait annoncé au cours de cette semaine qu’il renonçait à toute ambition politique.

Celui qui, jusqu’à hier encore, apparaissait comme un « jeune espoir » de la politique locale tourne donc la page et le dos à la prochaine échéance municipale. Il était grand temps qu’il exprime son choix, qu’il se décide, car dans certains rangs de la Majorité municipale perpignanaise on commençait à le baptiser « La Diva du dancing électoral » tellement sa décision se faisait attendre… Tant il est vrai également que JMP espérait emmener ce « gros poisson » dans son filet des municipales. Eh bien c’est non, ce sera sans lui, sans Fabrice LORENTE.