En inaugurant avant-hier* son QG de campagne, la candidate Clotilde RIPOULL a déclaré entre autre « être la seule candidate capable de battre le Front National au second tour des municipales (…) ».

Problème, le Front National n’existe plus depuis bientôt trois ans… Les internautes s’interrogent et s’en amusent : « Clotilde RIPOULL est-elle restée coincée dans les starting-blocks des précédentes élections municipales, celles de 2014 ? »

 

*Le mardi 14 janvier 2019.