Par courrier recommandé avec accusé de réception en date du 4 novembre 2019, Christine GAVALDA-MOULENAT, élue de la Ville de Perpignan et secrétaire départementale de LR’66 (Les Républicains), a saisi Madame la Déontologue de l’Assemblée Nationale des agissements de Monsieur Romain GRAU, député LaREM de la 1re circonscription des Pyrénées-Orientales…

 

« En effet, j’ai été particulièrement choquée de l’utilisation des moyens de l’Assemblée Nationale pour dénigrer l’action de la police à Perpignan par le député Romain GRAU. Il me semble au contraire, que son mandat de député dans le groupe majoritaire, devrait l’amener à défendre l’action de la police nationale particulièrement exposée depuis plusieurs mois et à agir efficacement pour qu’elle dispose de moyens suffisants pour mener à bien sa mission. Les Perpignanais et les policiers paient deux fois le prix de l’inaction de Monsieur GRAU ! Ces détournements des moyens offerts par son mandat ne cessent de se mulptiplier dans le contexte de la campagne municipale. Je demande à Madame la Déontologue de l’Assemblée Nationale d’agir dans les meilleurs délais pour faire cesser et sanctionner cette situation inacceptable ».

 

En liens ci-dessous :
– courrier à l’attention de Madame la Déontologue de l’Assemblée Nationale
– courriers signés par Monsieur Grau et Madame De Noëll
– photos montrant l’utilisation des moyens de l’Assemblée Nationale dans le cadre de la campagne municipale publiées sur la page Facebook « Romain Grau Perpignan 2020 ».

 

Courrier Deontologue AN 11.19 (1)

 

courriers R. Grau – I. De Noell 10.19 (1)