Communiqué de presse.

 

 

« Depuis plusieurs semaines, le démantèlement du Marché de Gros de Perpignan est dans l’actualité. Ce projet de démantèlement est une aberration économique et une erreur politique.

En effet, défaire ce formidable outil économique en séparant sa Halle aux Grossistes de sa Halle aux Carreaux, c’est porté atteinte à l’essence et la force du marché qui repose sur la synergie entre ces deux espaces.

Cette vision est contraire aux intérêts du territoire, de ses agriculteurs et de leur savoir-faire, des grossistes et de la formidable réputation maraîchère du Roussillon. Il n’est pas tolérable que l’on porte atteinte à cet outil essentiel, avec lequel près de 200 agriculteurs servent leur produits à 150 acheteurs.

L’alimentation saine, les circuits courts, la vente directe, le travail au pays sont autant de vertus de notre Marché de Gros, associé à 2 000 emplois, 24 000 tonnes de marchandises et 33 millions de chiffre d’affaires par an.

Les funestes intentions qui pèsent sur cette plateforme s’opposent aux principes mondiaux du développement durable et de la traçabilité alimentaire. La Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée doit revoir son projet, entendre et respecter la communauté agricole, pour ne pas commettre l’irréparable ».

 

Romain GRAU (LaREM), député de la 1re circonscription des P-O.

 

Permanence parlementaire – 11 rue du Marché de Gros – 66000 Perpignan
Tél : 04.68.80.15.69 – Fax : 04.68.51.76.49 – contact@romain-grau.com – www.romain-grau.com –