« Une sortie inévitable et élégante »

Sous ce titre, Clotilde Ripoull, élue d’Opposition de Perpignan, candidate aux prochaines élections municipales, communique :

« Jean-Paul Alduy fait sa sortie politique avec une certaine élégance et ce d’autant plus que ce départ n’est peut-être pas totalement voulu.

Les années passées appartiennent désormais à l’histoire de Perpignan. Le temps permettra de juger sereinement ce qui n’a pas été réussi et mettra en évidence les résultats positifs.

Politiquement, on va constater dans quelques semaines que ce départ fragilise Jean-Marc Pujol. Avec la dette accumulée et la flambée des impôts celui-ci a définitivement perdu son aura de gestionnaire et, contrairement à Jean-Paul Alduy, il n’est jamais passé pour un porteur de projets d’avenir.

Ce départ permet surtout d’ouvrir le jeu en faveur d’une liste telle que « Perpignan Équilibre ». N’oublions pas qu’en 1993, c’est déjà une liste sans étiquette qui avait emporté les municipales… ».