Le journal local titre ce mardi 4 février 2014, à la Une : « Le candidat Jean Codognès dévoile sa liste… ». C’est (à moitié) faux ! Ne vous y trompez pas, il manque encore 16 candidats à l’appel ! La liste du responsable départemental d’EE-LV (Europe Ecologie Les Verts) est loin d’être close, selon nos informations…

Premier constat : Me Jean Codognès ne se trompe-t-il pas de scrutin : sa liste ressemble davantage au conseil d’administration d’un hôpital – ce qui fait déjà dire à ses détracteurs « cet homme a vraiment besoin d’être soigné… » – puisque parmi les vingt-quatre premiers de sa liste figurent : pas moins de huit personnes évoluant dans le secteur médical !

Deuxième constat : celui, Me Jean Codognès, qui prétend « être différent des autres », installe sa compagne sur sa liste…

Troisième constat : la suite du second constat… C’est-à-dire « faites ce que je dis mais pas ce que je fais » : dans l’édition du jour du journal local, Me Codognès dit « J’ai demandé à Olivier Amiel, et surtout à Robert Folcher, d’être sur la liste. Mais ça me posait problème sur le catalan et la reconnaissance des langues régionales (…) ». Alors, question : pourquoi aller chercher quelqu’un si d’avance on sait qu’on ne le prendra pas ? Faut être vraiment bizarre-bizarre pour agir ainsi, non ? Précisons qu’entre temps Olivier Amiel et Robert Folcher ont catégoriquement refusé de s’allier à Me Jean Codognès. Il serait intéressant de savoir pourquoi…