« De la nécessité du retrait de la liste de Jacques Cresta »

 

Sous ce titre, Me Jacqueline Amiel-Donat (ex-PS) nous communique avec prière d’insérer :

« Avec 11,87 % des voix au 1er tour pour la liste PS-PCF-PRG-MRC et autres,  et 34,19 % des voix pour le FN, c’est un retrait pur et simple que Jacques Cresta doit faire.

Un vrai retrait, sans se cacher derrière la nécessité d’une opposition que le député-vice président de la Région n’assurera pas, pas plus que ses colistiers en cumul de mandats.

Un retrait et un appel, sincère et ferme, à la conscience républicaine pour que chacun, dans l’isoloir dimanche prochain, réfléchisse aux conséquences qu’un vote de colère emporterait pendant six ans .

Cette situation historique exige de la grandeur et de la hauteur de vue.

 

Premiers signataires : Martine RUIZ, ex conseillère municipale PS Perpignan, Marc OLIVE, ex conseiller municipal PS Perpignan, Tanguy LORRE, PS Perpignan, Lionel TONON, PS Perpignan, Nicolas LALICHE, ex PS Perpignan, Ahmed SOBBAN, ex PS Perpignan, Claude CANSOULINE, ex tête de liste PS Perpignan  1995 et 2001, Jacqueline AMIEL-DONAT, ex tête de liste PS Perpignan 2008 et 2009, Marie-Françoise SALLABURU, ex PS Perpignan »…