Hier, dimanche 2 mars 2014, Anne-Marie Cubris, Laurence Chelli, Francine Saleix et Alain Le Dosseur, tous membres de la liste « vivementjacquescresta », étaient présents à l’école du Château Roussillon pour assister à la journée porte ouverte de l’association Slow Food Roussillon et de l’AMAP du Palais Vert.

A cette occasion ils auront pu échanger avec Jean Lhéritier sur les prochaines élections municipales et notamment le programme du candidat Jacques Cresta. Ce dernier, dans la droite ligne de ce que prône l’association du Slow Food à savoir la sensibilisation les citoyens  à l’éco-gastronomie et à l’alter-consommation, notamment au travers de la volonté du candidat de mettre un terme à la délégation de service public liant la ville à une multinationale dans la fourniture des repas scolaires.
Ceci afin d’être remplacé par un consommer local en partenariat avec le monde agricole afin de promouvoir les produits du terroir et une consommation de proximité.
« Ce changement d’orientation politique, favorisant la qualité gustative et la qualité des produits locaux à la place d’une rentabilité de masse en se préoccupant peu de la qualité et de la diversité des produits dans l’assiette, permettra à l’équipe de Jacques Cresta d’initier les élèves au goût et à la saisonnalité des produits, avec visite des exploitations agricoles ».
Les membres de la liste présents à Château Roussillon à proximité immédiate du site Ruscino n’ont pu que « regretter l’absence de mise en valeur de ce site, pourtant haut lieu historique de l’histoire de notre cité et de notre culture ».