« Simplement, je veux rappeler à tous ceux qui diffusent de faux classements d’une presse qui n’est ni scientifique ni spécialisée dans l’Economie et la fiscalité. Il y a trois éléments que tout le monde peut contrôler…

Premièrement : le site de L’Expansion a titré, me concernant, « le cost killer de Perpignan », parce que j’avais baissé les dépenses de fonctionnement de plus de 6% pendant les quatre ans de mon mandat.

Deuxièmement : j’invite les contribuables perpignanais à vérifier au travers des diverses publications les concernant directement, notamment celles de la Défense des contribuables, qui me classe parmi les trois premiers de France qui ont fait baissé les dépenses de fonctionnement et la fiscalité.

Enfin, j’invite tous les lecteurs, tous les auditeurs, tous les téléspectateurs, tous les internautes, à consulter le magazine Capital du mois de février 2014 : la rédaction parle des 400 personnes qui ruinent la France, en les citant, et elle parle des 100 personnes qui peuvent sauver la France… Cette même rédaction remarque le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, encore une fois je cite là la rédaction de Capital, qui a fait baisser les dépenses de personnel de 4,2% dans sa commune, et qu’il est le seul en France à l’avoir fait ! ».