Comme nous l’avions envisagé dans ces mêmes colonnes dès hier soir, Jacques Cresta (PS), député et conseiller régional, tête de liste de la Gauche Unie aux municipales sur Perpignan, vient d’annoncer le retrait de la liste des Forces de fauche et citoyenne…

« Je laisse le docteur Frankestein Pujol et sa créature Aliot à leurs responsabilités. Je m’interroge sur la candidature de Jean Codognès qui n’a cherché qu’à diviser, je demande aux dirigeants d’EELV de prendre également leurs responsabilités.

Le communiqué de presse du candidat-maire est méprisant envers les électeurs de gauche ne cherchant pas leur soutien. Je conseille maintenant au candidat UMP d’arriver à convaincre les électeurs de gauche à croire en lui.

Je resterai vigilant concernant la politique qui sera menée et je créerai avec les autres membres de la liste un collectif de surveillance de la politique municipale, dont la forme juridique reste à définir, afin de construire un projet et rester à leur côté à l’écoute des Perpignanaises et des Perpignanais (…) ».