Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O, tête de liste « Vivement Cresta ! » aux prochaines municipales:

« J’ai pris connaissance de l’article dans le journal local relatant la difficile situation à laquelle sont confrontés les habitants et les commerçants de l’Avenue Joffre.

Cette situation sur Perpignan n’est pas nouvelle. Déjà avec ma collègue Ségolène Neuville nous sommes à l’origine de la création d’une Zone de Sécurité Prioritaire sur les quartiers du centre-ville. Cette prise de décision était nécessaire pour pallier au désengagement de l’Etat de ces dernières années avec la suppression de plus de 200 fonctionnaires de police sur Perpignan.

De nouveaux moyens et de nouvelles méthodes de travail permettent à ce jour de percevoir un commencement de résultats.

Depuis plusieurs mois je suis vigilant sur les tensions qui parcourent les quartiers du Vernet, raisons pour lesquelles j’ai saisi le Ministre de l’Intérieur en date du 27 octobre dernier afin que ce territoire soit classé en Zone de Sécurité Prioritaire et puisse bénéficier de moyens supplémentaires afin de lutter contre toutes les délinquances.

D’autres solutions seront mises en œuvre dès mon élection :

– Je mettrai en place une police municipale de proximité, afin que les agents, les habitants et les commerçants se connaissent et se reconnaissent pour restaurer un climat de confiance et de respect.

– J’affecterai des agents de médiation formés afin de faire de la prévention.

– Je maintiendrai le commissariat de quartier ouvert 24h sur 24 et 7j sur 7 afin d’assurer une présence permanente sur les quartiers et la police municipale, avec la mise en place d’un numéro d’appel spécifique, sera joignable à toutes heures du jour et de la nuit.

Cependant, sur ces questions, il est nécessaire d’avoir une volonté politique municipale forte, tout particulièrement aux travers des aménagements nécessaires pour requalifier ces lieux, redessiner la voirie en cassant ces lignes droite, demander et obtenir le déclassement de voirie départementale en voirie municipale pour implanter du mobilier urbain.

Sur le commerce une action forte doit être menée : faire respecter les horaires d’ouverture et de fermeture, lutter contre les nuisances, contrôler l’occupation du domaine public, avoir une politique publique volontariste pour assurer une diversification de l’offre commerciale.

Demain je m’engage à ce que tout cela soit possible dans la concertation et la co-construction avec les habitants et les commerçants ».