Selon Jean Codognès (EE-LV), dit « L’EX » – parce que ex-député, ex-conseiller général, ex-socialiste, ex-ami de Christian Bourquin et de tant d’autres… – sa formation politique se serait penchée sur les Perpignanais(e)s en effectuant (hors de tous quotas ! , la Commission nationale des sondages appréciera) une enquête d’opinion sur les candidats…

Le journal local publie diverses diversions à l’issue de ce sondage portée par le VRP local d’EE-LV, Me Jean Codognès, pour en arriver au résultat final : 35% d’intentions de vote au maire sortant, Jean-Marc Pujol (UMP), 30% à Louis Aliot (FN), 15% à la liste de Jacques Cresta (PS), 10% à « L’EX » (EE-LV) et 5% à Clotilde Ripoull (sans étiquette).

En s’auto-attribuant 10% des suffrages exprimés, nos lecteurs auront noté que ce score place Jean Codognès dans les starting-blocks pour se maintenir au second tour. Comme par hasard…

Ce qui est plus inquiétant dans cette histoire, c’est que l’UMP des P-O est tombé dans le panneau… pour ne pas écrire dans le piège électoral tendu par Jean Codognès.

Car Daniel Mach himself, maire de Pollestres, secrétaire départemental de l’UMP’66, ancien député de la 1ère circonscription des P-O, a été le tout-premier à répandre ce sondage dans l’opinion publique… repris en chœur par certain(e)s dans l’entourage de Jean-Marc Pujol lors de l’inauguration de la permanence électorale du maire-candidat !

En ce sens, Me Jean Codognès a réussi son coup : les médias locaux en parlent, ses concurrents s’en font largement l’écho en prenant cette pseudo-étude sociétale pour argent comptant, etc.-etc.

Cela rappelle le (bon) temps lorsque, Me Jean Codognès, alors conseiller général socialiste (canton I Perpignan/ Haut Vernet), conseillait un certain Jean Rigual (JR), conseiller général RPR (canton IV Perpignan/ Moulin-à-Vent), pour aller (col)porter dans les rédactions locales des informations contre… Christian Bourquin (PS), alors président de l’Assemblée départementale. En tout cas, même si aujourd’hui JR peut plaider sa bonne foi, à l’époque les journalistes ciblés étaient prévenus de l’arrivée imminente de JR dans leurs locaux par Jean Codognès… Bizarre-bizarre, non ? Comme, en l’occurrence, c’est bizarre-bizarre de dire qu’il s’agit d’un sondage portant exclusivement sur le second tour… et donner les chiffres du 1er ?

Mais vous verrez, dans ce département certain(e)s élu(e)s ayant la mémoire courte, ou plutôt sélective, jureront les grands Dieux ne pas s’en souvenir…