En réponse à l’article de Richard Thomain, paru dans ces mêmes colonnes, hier mardi 25 mars 2014, Nick Gimenez nous communique avec prière d’insérer :

« Je voudrais amener quelques précisions puisqu’il arrive bien malgré moi que mon nom soit cité dans différents articles de presse.

Il est vrai que, en tant qu’homme de paix et patriarche de la communauté Gitane, je me dois de rencontrer les différents représentants des listes présentes aux actuelles élections municipales.

Je me suis entretenu en toute franchise avec Maître Codognès, avec l’équipe des Jeunes engagés, avec Jean-Marc Pujol et avec Maître Aliot. Il est normal que je me soucie de l’avenir de nos petits enfants.

Richard Thomain, qui est un ami de longue date, s’est avancé en me remerciant, moi ainsi que les pasteurs, du soutien que nous apporterions à Maître Aliot. Il y a une différence entre une discussion enrichissante et une adhésion. J’ai travaillé quarante ans à la mairie de Perpignan, je suis aujourd’hui retraité, je reste fidèle à mes convictions. »