« Aux résistants de l’Après-Bataille »

Sous ce titre, Me Jacqueline Amiel-Donat, ex conseillère générale (Canton IV de Perpignan) et ex élue du Conseil municipal de Perpignan, nous communique avec prière d’insérer :

« Oh, la, la qu’ils sont nombreux depuis dimanche dernier à s’auto féliciter de la défaite du candidat FN à Perpignan ! Et les communiqués pleuvent de tous les côtés… et notamment de la part de ceux qui prônaient l’abstention ou le vote blanc, ouvertement ou en catimini…

Et tous les parlementaires, vent debout, à s’ériger tel(le)s la statue du Commandeur…

Euh, jusqu’à dimanche soir, ils n’avaient pas fini encore leur hibernation ?

Alors ceux là mêmes qui le soir du 1er tour, spéculaient aussi pour leur plan de carrière en y intégrant la victoire du candidat FN, y vont tous de leur déclaration d’opposition : « Attention Monsieur Pujol, je serai votre opposant(e) pour les 6 ans à venir. Ah, ah, ah, vous n’avez qu’à bien vous tenir, on ne vous passera rien ! ».

Ouh la la, il doit avoir peur, Monsieur Pujol, surtout qu’il a pu mesurer au cours de cet entre deux tours, leur courage, la force de leurs convictions et leur véritable sens de l’intérêt général (…) ! ».