Communiqué de presse.

 

 

 

« Pacte pour la transition, un dernier mandat pour faire la différence
Face aux urgences climatique et sociale dont les manifestations se font chaque jour plus criantes, la transition de notre société doit se faire à toutes les échelles

 

Le Pacte pour la transition : 32 mesures concrètes 60 organisations françaises ont donc conçu le Pacte pour la Transition, 32 mesures concrètes pour construire des communes plus écologiques et plus justes. Leur objectif est d’inspirer et d’accompagner les habitants qui souhaitent œuvrer à transformer nos communes. Elles proposent notamment des pistes pour rester sous la barre de réchauffement de +1,5°C, bâtir des villes respectant les droits et la dignité de tous, préserver la biodiversité et permettre la co-construction des politiques publiques locales.
Accompagner les communes « Si les États peinent à adopter les mesures nécessaires à temps, trouver de nouvelles solutions à l’échelle locale est déterminant, expliquent ensemble les membres du collectif du pacte pour la transition 66. En France, en tirant parti de leur immense diversité, les communes peuvent être le fer de lance de cette bascule vers un modèle de société plus respectueux de l’humain et de la nature. » En ce sens, le prochain mandat municipal, qui débutera après les élections de mars 2020, est crucial. Ce sont peut-être les derniers maires à pouvoir faire quelque chose, et ils n’y parviendront pas seuls !

 

A Perpignan, six listes sur 9 ont signé

 

Dès le mois de décembre 2019, le collectif du Pacte pour la transition de Perpignan a contacté tous les candidats aux élections municipales de la ville : « Caroline Forgues et Agnès Langevine, les plus sensibles sur le sujet, ont été les premières à prendre en contact avec nous. »

La liste de Mme Ripoull, de M. Pujol, de M. Grau et de M. Amiel ont ensuite signé à leur tour (voir tableau pour résultats). Tous s’engagent à suivre les mesures et le collectif suivra et accompagnera les municipalités dans la mise en œuvre de ce plan d’actions. « Par contre, concluent les membres du collectif, si les engagements ne sont pas suivis, nous saurons nous faire entendre. ».