Clotilde Font- Liste « Rassemblement pour Perpignan »

 

« Mes chers amis,
Bon nombre d’entre vous m’appellent ou m’adressent des mails pour m’interroger :
Je n’apparais pas sur la liste « Pour Perpignan », dévoilée ces derniers jours, malgré mon engagement sans relâche depuis maintenant trois ans auprès de Romain Grau et sa promesse de me confier la 14e place sur sa liste (7e femme).
C’est mon choix !
J’ai rejoint en toute dernière minute la liste « Rassemblement pour Perpignan » de mon ami de longue date Alexandre Bolo.
J’ai rejoint sa jeunesse et sa fraicheur (33 ans).
Commerçant et fils de commerçant nous avons en commun notre parcours de juriste et notre expérience politique.
J’ai été séduite par son équipe uniquement composée de personnes issues de la société civile dont 51 personnes sur 55 sont en activité et dont la moyenne d’âge est de 48 ans.

 

Mais pourquoi ce revirement de dernière minute ?

 

-Mon passé de colistière de Louis Aliot, que j’assume complètement, a été mal accepté par la partie gauche de l’équipe de Romain Grau.
Mon parcours politique est assumé et connu de tous.
J’ai tout simplement refusé de m’en expliquer et de m’en justifier devant les instances nationales de la République En Marche (LaREM).
-En qualité d’épouse d’ancien soldat et de Perpignanaise attachée au patrimoine municipal, il ne m’était pas possible d’adhérer au projet portant atteinte à notre Citadelle pour y établir un « éco-quartier ».
Ce projet a été révélé en toute dernière minute puisque la majorité de l’équipe n’a pas participé à l’élaboration du programme.
Les prétendues commissions destinées à élaborer celui-ci n’ont pu que valider un programme déjà prêt de longue date.
Ce projet dit « de la Citadelle » fait parti de la multitude de promesses électorales irréalisables.
Je développerai ce point plus précisément dans les jours à venir.
Je reste à la disposition de ceux qui souhaitent de plus larges explications : clotildefont96@yahoo.fr
C’est avec plaisir que je leur apporterai l’éclairage nécessaire ».

 

 

Alexandre Bolo et Clotilde Font