Assis Christian Bourquin, Thierry Mariani et Mme Hermeline Malherbe, devant les décideurs de la Région Languedoc-Roussillon.

A l’occasion du déplacement de Thierry Mariani – secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports – hier, à l’Hôtel-de-Région de Montpellier, Christian Bourquin, président de la Région Languedoc-Roussillon, a réaffirmé l’engagement de la collectivité dans les grands projets d’aménagement du territoire.
D’abord, en ce qui concerne la signature du protocole définitif de financement des études préalables à la déclaration d’utilité publique pour la réalisation de la ligne nouvelle à grande vitesse (LGV), entre Montpellier et Perpignan : avec une participation qui s’élève à 10,5 millions d’euros la Région est le premier financier du projet. Ce projet, à la dimension internationale, car s’inscrivant aussi dans le désenclavement ferroviaire de Barcelone (en Espagne) pour mieux ouvrir la fière cité catalane au reste de l’Europe via le rail, a mobilisé une présence accrue autour de Christian Bourquin, puisque Mme Hermeline Malherbe, présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, ainsi que Jean-Paul Alduy, sénateur-président de l’Agglo PMCA (Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération), étaient également présents.
Ensuite, concernant le lancement de la concertation publique sur le déplacement de l’autoroute A-9 au droit de Montpellier : alors qu’il y a urgence à (ré)agir et que le projet de contournement de Montpellier est déclaré d’utilité publique depuis 2007, Christian Bourquin a regretté « qu’une énième concertation ne repousse encore un chantier attendu depuis des années et justifié par la hausse du trafic routier et des risques d’accidents ». il a rappelé « que ce projet, qui doit permettre de séparer les trafics locaux des trafics de transit, n’affectera ni les contribuables, ni l’Etat, ni les collectivités puisque son financement est déjà prévu dans la concession des Autoroutes du Sud de la France (…) ».