Perpignan-Beziers-Montpellier ou Carcassonne-Narbonne-Nîmes à 1€ (au lieu de 23€ et 35€), etc.-etc.
Cela devrait être bientôt possible, à partir du 1er février prochain ?
Mais attention, contrairement au projet initial porté par les anciens présidents de la Région Languedoc-Roussillon, Georges Freche et Christian Bourquin, le système serait très limité puisqu’il ne concernerait que quelques lignes ferroviaires régionales et, surtout, seulement 1 millier de places par jour dans les Trains Express Régionaux (TER)… On le voit’ on n’est bien loin, très très loin même du projet initial. D’autant que la réservation ne pourra être effectuée que sur Internet.
On a du mal à comprendre ce coup de rabot dans un projet pourtant porteur de tant d’espoir dans le réaménagement du territoire.
En effet, l’expérimentation des TER â 1€ sur quelques lignes régionales, surtout dans l’arrière pays, avait atteint son objectif : leur fréquentation est passée de 198 000 « voyages » en 2012 â plus de 650 000 en 2014 !