Communiqué de presse du NPA 66 (Nouveau Parti Anticapitaliste).
« Le combat du peuple de Catalogne Sud est le nôtre
Samedi, à Perpignan, le rassemblement Puigdemont, qui s’annonce géant, constitue un défi d’envergure au régime espagnol post-franquiste qui, malgré son échec à faire taire le peuple catalan, à faire extrader les trois dirigeants indépendantistes et à les empêcher d’être reconnus euro-parlementaires, poursuit sa politique liberticide.
A cette occasion, le NPA 66 tient à saluer la résistance du peuple sud-catalan et à lui réaffirmer son soutien sans réserves – pour la liberté des prisonniers politiques et le retour des exilés, pour la démocratie et son droit à l’autodétermination, y compris comme il l’a exprimé majoritairement lors du référendum du 1er octobre 2017 à être indépendant. C’est à lui et à lui seul de décider de ses propres choix, politiques, démocratiques, culturels et sociaux. Son combat est celui de tous les autres peuples et de toutes les classes populaires en France comme dans le reste de l’Europe pour leurs droits démocratiques et sociaux aujourd’hui gravement remis en cause par les politiques capitalistes néolibérales ».
(Perpignan, 27 février 2020)