Conseiller communautaire délégué de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), Bruno Valiente, maire de Calce, élu la semaine dernière 1er vice-président du Syndicat départemental de traitement et de transport des ordures ménagères des P-O (SYDETOM’66), a reçu sa lettre dans laquelle Robert Vila (LR/ Les Républicains), président de PMM, par ailleurs maire de Saint-Estève et conseiller départemental lui retire ses délégations…

« Par la présente, écrit Robert Vila dans ce courrier adressé à Bruno Valiente, je vous notifie l’arrêté aux termes duquel j’ai décidé, pour des raisons liées à la bonne administration de la Communauté Urbaine, de vous retirer l’ensemble de ces délégations – Agriculture, Agroalimentaire, Relations avec la Chambre d’Agriculture des P-O, Agrotourisme… – de fonction et de signature (…) ».

Robert Vila reprocherait, entre autre, à Bruno Valiente d’avoir soutenu Fernand Roig lors du conseil d’installation du SYDETOM’66… alors que son candidat était Me Thierry del Poso (LR), maire de Saint-Cyprien, président de la communauté de communes Sud-Roussillon, conseiller départemental… et époux de la sénatrice remplaçante de Jean Sol (LR), Carole del Poso.

D’autres conseillers communautaires délégués ou vice-présidents de PMM devraient subir le même sort, parmi lesquels Roger Ferrer (PCF), maire d’Estagel.

 

L.M.