La position d’Alain Ferrand, 1er vice-président de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée métropole (PMM), maire du Barcarès, au lendemain du vote du budget par l’assemblée communautaire…

« L’erreur serait de croire que je suis en opposition avec Robert Vila*. J’ai tout simplement une vision différente sur les moyens et les ressources à mettre en œuvre pour réussir.

Ma démarche on peut la voir comme complémentaire . Je dirai, seulement, qu’elle actionnera des leviers de réflexion auprès des élus et j’espère, du fond du cœur, qu’elle sera suivi d’actions concrètes.

Ma vision pour notre collectivité territoriale…

La difficulté est intense, les facteurs ne nous sont pas favorables. Nous partons avec beaucoup de retard au regard d’autres territoires, pour le combler il va falloir être motivé mais surtout inventif !

Ma première intention serait de valoriser et unir notre territoire par une identité forte tant au niveau du contenu de l’offre que du contenant ( patrimoine environnementale, entre autre). En clair : une différence pour créer la préférence.

Pour ce faire, les moyens mis à disposition ne suffiront pas, il faut un élément fédérateur, il faudra le trouver. On doit y arriver… ».

 

*Robert Vila (LR/ Les Républicains), président de PMM, maire de Saint-Estève, conseiller départemental.