Qui a pris la décision de faire ce choix ? Qui paye ?… 

 

 

 

Les 88 conseillers communautaires de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM) ont découvert cette semaine dans leur casier (ou sur leur bureau) un magnifique album broché à la gloire du combat catalaniste… Le cadeau, car c’est ainsi que cela a été perçu par les récipiendaires en cette période de fêtes de fin d’année, n’a pas été du goût de toutes et de tous, au sein des élus cette initiative a même été ressentie par certains comme une provocation.

Au-delà de son coût pour la collectivité territoriale – à moins qu’un mécène ne se cache derrière cette démarche idéologique ? -, c’est le choix et la manière de faire qui intriguent et questionnent : « Alors, dans cette Assemblée, on peut faire n’importe quoi, on peut transmettre et diffuser n’importe quoi, pourquoi pas demain un calendrier Pirelli avec nos élues sur papier-glacé ?… », interpelle furieux un conseiller.

D’autres ont choisi l’humour pour fustiger la démarche : « C’est dommage que cette sorte de calendrier de l’Avent version catalaniste ne soit pas accompagné d’une dédicace en catalan of course de Carles Puigdemont. Cela au moins aurait eu une certaine valeur lors du prochain vide-greniers à Pézilla-la-Rivière ! ».