« Brice Lafontaine est un nationaliste catalan extrémiste »
Sous ce titre, Me Louis Aliot (FN), député européen, conseiller régional, conseiller municipal d’Opposition de Perpignan, communique :
« Monsieur Lafontaine, tire d’un fait divers scandaleux des développements choquants où il semble différencier le peuple catalan du peuple français, évoque un acte colonialiste à l’encontre de « son peuple », bref des termes qui ne font aucun doute sur l’affirmation d’un nationalisme extrême, étroit et au caractère antifrancais avéré. Je me souviens très bien des mots de son mentor Jaume Roure sur la défense du « sang qui coule dans ses veines » lors d’une manifestation hostile au traité des Pyrénées ainsi que de sa participation à une réunion avec les activistes basques du Bidu, le bras politique d’ETA.

Évidemment que cette dégradation-profanation est à condamner comme toutes les profanations  de lieux de culte ou de mémoire mais faire un amalgame entre des inscriptions fantaisistes et diffamatoires relève d’une mauvaise fois et d’une intention de salir évidente.

Ce qui me choque le plus, c’est que ce monsieur Lafontaine qui doit peser avec son groupuscule 1% des suffrages en Roussillon représente notre collectivité en tant qu’adjoint dans de nombreuses  instances y compris à l’international comme en Catalogne sud ».