Communiqué de presse.

« Le PCF 66 appelle à la réussite de la « marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité » le samedi 26 mai à 10h devant la gare SNCF de Perpignan.

Emmanuel Macron a fait le choix du passage en force et du mépris de classe. Son objectif est d’imposer une restructuration complète de notre société en s’attaquant prioritairement à l’égalité, la justice sociale et la solidarité. Retraités, chômeurs, salariés et fonctionnaires sont dans le collimateur pendant que les plus riches actionnaires bénéficient de tous les avantages.
Cette politique est contestée par des mobilisations et des luttes nombreuses dans le pays, qui font entendre sous des formes diverses l’exigence d’autres choix politiques. C’est le cas à la SNCF, à Air France, à Carrefour et dans de nombreuses entreprises privées, dans les universités, dans les Hôpitaux, à l’Office national des Forêts, dans l’Energie, et aussi avec la mobilisation dans la fonction publique.

Le Pcf soutient le processus de travail unitaire qui a conduit à la proposition de cette journée de mobilisation avec toutes les forces sociales, syndicales, associatives, politiques qui veulent ensemble réussir un beau rendez-vous citoyen. Dans le respect des champs d’interventions respectifs, sans qu’aucune composante à cette construction unitaire inédite ne cherche à s’imposer, à dominer ».