En prenant les devants en écrivant au Préfet pour lui demander d’accepter sa démission – comme c’est la règle dans ces situations-là -, Bernard Reyes, adjoint au maire de Perpignan Louis Aliot (RN) en charge des quartiers nord de la ville, a-t-il voulu devancer la diffusion de  « révélations embarrassantes » le concernant dans l’exercice de ses fonctions municipales ?

La question peut être posée en ces termes.

Si, à ce jour, le principal intéressé ne s’est pas exprimé sur le sujet, alors que notre rédaction l’avait eu au téléphone la veille de ses déclarations au journal local L’Indépendant, nous avons appris qu’un signalement aurait été transmis au Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Perpignan, suite à des faits confirmés par des agents municipaux.

A suivre.

 

L.M.