Communiqué

 

Carole Gohier, Francis Daspe et Mickaël Idrac

 

« Des outils pour la résistance et la reconquête de La France Insoumise à Perpignan

Face à l’élection à la mairie de Perpignan de la liste d’extrême droite menée par Louis Aliot, La France Insoumise entend rester mobilisée et renforcer sa vigilance quant aux dérives préoccupantes qui ont déjà commencé à s’exercer. Six années extrêmement difficiles s’annoncent pour les Perpignanaises et Perpignanais, notamment pour les principes républicains. Si l’heure de la réflexion ne doit pas être occultée, elle ne peut pas non plus s’éterniser : le moment de la résistance et de la reconquête est désormais venu.

A cet effet, des outils militants de La France Insoumise seront réactivés ou mis en place au cours des prochaines semaines. C’est le point de départ d’une forme renouvelée de militantisme au plus près des habitantes et des habitants.

Les groupes d’action de La France Insoumise utiliseront dans les quartiers populaires de Perpignan la méthode Alinsky qui vise à susciter l’implication et l’auto-organisation des citoyens en partant de leurs aspirations et de leurs revendications.

L’OCVQ (Observatoire citoyenne de la vie quotidienne) à Perpignan sera réactivé afin d’alerter le plus grand nombre sur les dégradations des conditions de vie pour la population. Il s’agira également de prévenir et de limiter ces éventuelles dégradations.

Des cafés citoyens continueront à être tenus afin de faire émerger des propositions concrètes et des solutions pratiques permettant d’améliorer la vie quotidienne des citoyens.

La résistance et la reconquête sont bien à l’ordre du jour à Perpignan. La France Insoumise mettra son énergie militante pour faire émerger des discours renouvelés et des pratiques militantes innovantes. Et qui soient marqués avant tout du sceau de la sincérité et portés par l’intérêt général, loin des connivences misérables, des opportunismes dérisoires et des clientélismes méprisants ! La ville de Perpignan dispose plus que jamais d’un espace pour mettre en œuvre les dynamiques de fédération populaire qui sont l’essence du mouvement de La France Insoumise« .

 

Carole Gohier et Mickaël Idrac, chefs de file France Insoumise pour les municipales de Perpignan

Francis Daspe, animateur groupe d’action France Insoumise